Menu

mardi 31 juillet 2018

La pilule, mon expérience.

Hello hello ! 
Comment vas-tu aujourd'hui ? Bien ? Je l'espère !

Cela fait un moment que j'avais envie de rédiger cet article ici, je me lance enfin. 
C'est un sujet important du moins, qui me tient à cœur, qui touche aussi bien les femmes que les hommes. 
Aujourd'hui je vais te raconter mon expérience de la pilule donc avant, pendant et surtout de ma vie SANS ce moyen de contraception ! Donc oui on est sur un gros racontage de vie, clairement.


On est parti ? Aller, let's go baby ! (prends de quoi t'hydrater et de grignoter) 


Le commencement : Durant ma première relation, je n'utilisais que des préservatifs. Je ne voulais pas sauter le pas. Après la rupture de cette dernière, les mois ont défilés et mes amies de l'époque avaient toutes ce moyen de contraception " merveilleux " que l'on nomme PILULE. 
- " Mais c'est génial, tes règles sont moins douloureuses, tu sais quand tu auras ton prochain cycle et puis tu sens plus de sensations sans la capote ! Et en plus tu prends des boobs n'est-ce pas génial ?! "  (en gros) 

J'ai commencé à fréquenter un garçon (mdr oui j'ai dit garçon aha bref tg), et je me suis dit.. pourquoi pas tenter l'expérience ? Plus les années passées, plus mes premiers jours de règles étaient atroces, aucun médicament apaiser ma douleur, c'est surtout pour cette raison que j'ai commencé cette prise de pilule et également pour avoir une double protection car durant ma première relation j'étais constamment en panique, peur de tomber enceinte.. j'en ai fait des tests alors que rien ne le présager je me mettais une pression de fou.. pour rien (et même avec la pilule, je flippais mdrlol)
BREF, j'ai eu la pilule " Leeloo Gé". 

Au début, je ne me souviens pas avoir connu d'effets négatifs sur mon organisme.. elles sont arrivées plus tard. Car oui, cette petite perle blanche que tu avales tous les jours est bourrée d'hormones donc, nocive pour notre organisme. 

Voici mon bonheur au quotidien pendant plus de 2 ans : 

• Nausées quasi tous les matins au réveil. 
• Saignements irréguliers, à peine présentes, de couleur noires (instant glam, mais j'avais jamais eu ça de ma life l'avantage, 2-3j de règles seulement looourd)
• Fatigue présente (molle, parfois très molle même je n'aimais VRAIMENT pas cette version de moi qui n'étais pas moi finalement..) 
• Morosité omniprésente à la limite de la dépression (je faisais la gl souvent, dans les nuages, déprimée et ce, assez souvent..) 
• Perte totale de ma libido. Sûrement l'un des pires effets. Eh ouais car à 20ans.. c'est bien triste de n'avoir JAMAIS envie de faire l'amour à son copain de l'époque, de ne sentir quasiment aucun désir, de ne pas mouiller quand on te touche, j'avais mal pendant les pénétrations.. j'en pleurais souvent me demandant qu'elle était mon problème, la façon dont percevais mon copain de ce manque de libido le laissant croire qu'il ne m'attirait pas alors que ça n'étais absolument pas le cas, je n'avais jamais connu ça durant ma première relation, mais avec lui.. tout était tellement différent, je n'étais plus moi. 

Ce dernier m'ayant quitté il y a 1 an, j'ai décidé d'arrêter du jour au lendemain, cette prise de pilule 1 mois plus tard, me rendant compte de tous ces effets négatifs que j'endurais pendant des années, elle ne m'était plus d'aucune utilité, je la gardais pour mon couple et seulement pour ça. 

Après cet arrêt, mes règles sont devenues à nouveau régulières, abondantes (les chutes du Niagara si tu vois ce que je veux dire), je suis plus active, plus présente, la morosité a disparue (les coups de blues arrivent de temps à autre bien évidemment mais restent rares), pas de prise de poids (je mange comme une grosse donc oui j'ai pris 2kilos depuis quoi puis un peu de masse musculaire.. aha) et surtout... j'ai retrouvé ma LIBIDO perdue il y a plus de 2 ans ! Un vrai bonheur. Je suis de nouveau moi. 
J'ai également perçu un petit changement négatif après cet arrêt, j'ai eu une poussée de boutons dans le dos.. moi qui n'ai jamais eu ça bhein là, j'étais servi ! M'enfin, aujourd'hui ça s'est calmée et heureusement.

J'aurai dû réagir avant me diras-tu, mais sommes nous vraiment renseigner sur ce sujet au collège, lycée, dans les actualités ? Non. On nous en parles brièvement en cours de SVT en même temps que mettre une capote sur un manche de pelle, en 1h c'est bâclé. Et les médecins.. ce n'est pas forcément mieux tout revient au dispositif médical autrement dit.. chimique. 

Désormais pour connaître mes cycles, j'utilise une application gratuite du nom de FLO qui est vraiment géniale et précise ! Tu peux préciser tes symptômes, humeurs, les écoulements.. 

Vivement les moyens de contraceptions naturelles comme les spermicides. ( pour plus d'infos : https://www.choisirsacontraception.fr/moyens-de-contraception/les-spermicides.htm). 
Les plus respectueux pour notre organisme restent pour moi, le préservatif masculin et féminin. 

Aux hommes qui demandent à leur compagne de prendre un moyen de contraception tels que la pilule, le stérilet, l'implant (car oui, je sais qu'il y en a, malheureusement).. apprenez à voir au dessus de votre confort personnel.

Je ne parle ici, que de mon expérience personnelle. Chaque femme réagit différemment et a ou aura une expérience différente car nous sommes uniques et et je tiens à préciser que je ne porte aucun jugement pour celles qui utilisent ce moyen de contraception. 

Mon choix est aujourd'hui radical, je ne veux plus que des hormones me pourrissent de l'intérieur mais également de l'extérieur. 

J'espère de tout cœur, que cet article t'aura apporté un plus. 
N'hésite pas à partager ton expérience en commentaire ou en PV sur mon instagram my_world.my_life si tu veux en discuter personnellement. 

Et sorry s'il y a des fautes, je ne suis pas écrivain juste une passionnée de la vie qui aime écrire et partager ces expériences. ♥ 

Bisous bisous ♥ 






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire